L’opération séduction de Nadia Yacine à Marseille

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 3°) LES RUBRIQUES > culture > L’opération séduction de Nadia Yacine à Marseille

nadia-yacineA Marseille aussi, Nadia Yacine fait des vagues. L’égérie d’Al Adl Oua al Ihssane a profité de la 15e édition des Rencontres d’Averroès organisées dans la cité phocéenne pour présenter l’association islamiste sous un jour favorable. Avec un succès relatif, dans son échange avec les quelques 1200 personnes du public. Elle a pourtant été jusqu’à pousser la chansonnette, interprétant le début de La méditerranée de Tino Rossi pour « prouver que l’islam n’interdit pas le chant, comme dans les clichés ». Un effort louable qui n’a pas empêché le public de l’interpeller sur son « pacte islamique » pour la société marocaine. « Il s’agit d’un pacte d’entente basé sur le dénominateur commun qu’est l’islam, puisqu’il n’y a pas de minorité religieuse au Maroc » a-t-elle justifié, suscitant moqueries et réprobations à la fois. Avant de scandaliser l’auditoire, en refusant de reconnaître le droit de choisir sa religion, « non pour moi-même, mais parce qu’il ne serait pas acceptable de violer les consciences des masses analphabètes par des choix qu’ils ne sont pas prêts à concevoir » a expliqué la militante. CQFD.

Antony Drugeon, le 9 novembre 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *