Israël se cherche des touristes sur Internet

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 3°) LES RUBRIQUES > économie > Israël se cherche des touristes sur Internet

Le nouveau portail Internet promouvant la destination Israël n’échappe pas aux enjeux du conflit israélo-palestinien.

Le ministère du Tourisme israélien vient de mettre en ligne à partir de son site Internet un portail multimédia pour promouvoir la destination Israël.

La page www.goisrael.com/vt/ propose, en anglais, de visiter Israël à l’aide de photos et de vidéos, cartes à l’appui. Des suggestions de circuits thématiques conseillent les vacanciers potentiels.

Ceux-ci auront notamment le choix entre des visites axées sur la culture et l’histoire, la nature, la gastronomie, ou encore, bien sûr, la religion. Toutefois, en la matière, seuls des circuits orientés sur les religions juive et chrétienne sont proposées, le statut de ville sainte de l’islam de Jérusalem n’étant visiblement pas exploité par le ministère du tourisme.

Les Territoires palestiniens, délimités sur la carte du site par des pointillés, ne figurent pas dans les destinations proposées par le site, à l’exception du Nord de la mer Morte ; le plateau du Golan (revendiqué par la Syrie, depuis son annexion par Israël en 1967) y est par contre très présent.

Avec ce nouvel outil, le ministère du tourisme espère protéger la fréquentation touristique malgré le contexte de crise économique. « Le ministère du Tourisme étend ses activités de promotion à l’étranger, y compris par Internet, de façon à maintenir le rythme de croissance des entrées de touristes en Israël obtenu en 2008 », a déclaré Shaul Tzemach, directeur général au ministère du tourisme.

Le site Internet du ministère du Tourisme a doublé sa fréquentation en 2008 par rapport à l’an passé, avec 3,5 millions de connections. 830.000 émanaient des Etats-Unis, 227.000 d’Italie, 200.000 de France et 150.000 de Russie.

Antony Drugeon, le 26 mars 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *