Le Caire parlera à Israël, pas à Lieberman

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 4°) LES GENRES JOURNALISTIQUES > Brèves & dépêches > Le Caire parlera à Israël, pas à Lieberman

L’Egypte désire travailler avec Israël en évitant son ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, a déclaré mercredi le ministre des Affaires étrangères égyptien Ahmed Aboul Gheit.

« Nous travaillerons avec le gouvernement d’Israël mais pas par le biais du ministre israélien des Affaires étrangères. Je n’imagine pas qu’il [Avigdor Lieberman] mette le pied sur le sol égyptien aussi longtemps que ses positions, que nous avons déjà pu découvrir, restent ce qu’elle sont », a-t-il déclaré dans une interview à la télévision russe.

Avigdor Lieberman avait notamment déclaré – avant les élections – que le président égyptien Hosni Moubarak pouvait « aller en enfer » s’il persistait à refuser de venir en Israël.

Celui qui allait devenir le chef de la diplomatie israélienne avait qualifié les excuses présentées alors par le Premier Ministre Ehoud Olmert et par le président de la République Shimon Pérès de propos de « femme battue ».

Les déclarations du chef de la diplomatie égyptienne surviennent plusieurs semaines après qu’Israël aie chargé le membre du Conseil de Sécurité Nationale Uzi Arad et le ministre adjoint aux Affaires étrangères Daniel Ayalon de prévenir tout risque de crise diplomatique du fait de la nomination d’Avigdor Lierberman à la tête de la diplomatie israélienne.

Antony Drugeon, le 16 avril 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *