Le ciment chinois se coule dans la brèche entre offre et demande

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 3°) LES RUBRIQUES > économie > Le ciment chinois se coule dans la brèche entre offre et demande

Malgré la cohorte des projets de cimenteries, les pénuries mettent sous tension le marché africain du ciment. Réactive, la Chine s’insère sur un marché de plus en plus concurrentiel.

Les cimentiers du Sénégal – le français Vicat et le sénégalais Ciments du Sahel – sont prévenus : le groupe nigérian Dangote compte se tailler une part de marché en baissant les prix du ciment. « Notre longue expérience dans le domaine nous a montré que lorsque les prix baissent, la demande apparaît », a ainsi expliqué Devakumar V. G. Edwin, le directeur du développement de Dangote en Afrique, après l’annonce en avril de la construction de la 3e cimenterie du pays, « qui va produire annuellement 1,5 million de tonnes ».

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *