Supermarmite : la nourriture a son réseau social

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 1°) LES FORMATS > Diaporama sonore > Supermarmite : la nourriture a son réseau social

Acheter sur Internet une part de cuisine faite maison, ou vendre vos petits plats à des inconnus via une annonce sur Internet : c’est ce que permet Supermarmite. Le concept, assez proche de celui de Couchsurfing (le partage de canapé) est ici transposé à la nourriture maison, si ce n’est qu’il faut payer sa part. Mais cela reste avant tout l’occasion de tisser des rencontres.

Diaporama initialement publié sur le site partagé Parigots.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *