Bousculé par un déficit record mal maquillé, le Maroc compte lever $ 1 milliard sur les marchés financiers

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 3°) LES RUBRIQUES > actualité > Bousculé par un déficit record mal maquillé, le Maroc compte lever $ 1 milliard sur les marchés financiers

Cafouillage dans les comptes publics marocains, alors que Rabat s’approche à demi-mots d’une levée de fonds record sur les marchés financiers.

Une querelle de chiffres agite la presse économique marocaine et le gouvernement autour de l’ampleur du déficit prévu pour 2012. La loi de finances 2012 préparée par  le gouvernement Benkirane et votée par le Parlement prévoyait un retour du déficit public à 5 % du PIB en 2012 (après la poussée à 6,1 % en 2011).Toutefois, les données publiées par la Trésorerie générale ne correspondraient pas avec cette version. À partir de ces chiffres, le journal L’économiste a calculé que le Maroc s’oriente plutôt vers un déficit de 9,2 % en 2012. Après examen, ce calcul semble plus rigoureux, car il intègre les 14 milliards de dirhams destinés à « l’apurement des arriérés de compensation au titre de l’année 2011 » que le gouvernement précédent, dirigé par Abbas El Fassi, avait préféré repousser à l’exercice 2012, mais que le nouveau gouvernement dirigé par Abdelilah Benkirane n’a pas intégré dans la loi de finances 2012.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *