A Athènes, les délicates consultations juridiques des demandeurs d’asile

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 3°) LES RUBRIQUES > monde > A Athènes, les délicates consultations juridiques des demandeurs d’asile

À Athènes, de nombreux migrants en provenance des îles grecques affluent, espérant accélérer le traitement de leur demande d’asile, ou simplement fuir des conditions de vie insalubres voire dangereuses.

Dans le quartier historiquement militant d’Exarcheia, le centre associatif Khora offre chaque jour à environ 300 migrants et demandeurs d’asile des squats alentours des services sanitaires, un lieu de détente pour occuper les enfants, une cafétéria et, besoin essentiel des demandeurs d’asile, des renseignements juridiques.

Chaque semaine, deux séances de « legal clinic » y sont organisées par l’ONG Advocates Abroad, créée par Ariel Ricker pour donner une information juridique de qualité aux demandeurs d’asile, lors d’entretiens privés. « Tous les documents qui leurs sont donnés [par les autorités] sont en grec », déplore-t-elle. Advocates Abroad tente donc d’expliquer la procédure et les options qui se posent aux demandeurs d’asile, avec 220 membres, « certains à plein temps, d’autre à mi-temps ».

Lire la suite sur ReporMed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *