Les Palestiniens refusent le préalable de reconnaître « l’Etat juif » d’Israël avant toute négociation

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 4°) LES GENRES JOURNALISTIQUES > Brèves & dépêches > Les Palestiniens refusent le préalable de reconnaître « l’Etat juif » d’Israël avant toute négociation

L’Autorité Palestinienne et le Hamas ont rejeté au cours du week-end la condition posée par le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahou de reconnaître Israël « comme l’Etat du peuple juif » avant toute reprise des négociations de paix.

« Israël attend des Palestiniens qu’ils reconnaissent l’Etat d’Israël comme l’Etat du peuple juif », avait déclaré jeudi 16 avril la Présidence du Conseil.

En réponse, Saeb Erekat, négociateur de l’Autorité Palestinienne  a accusé cette condition d’être une manœuvre pour empêcher la reprise des négociations. « La nouvelle condition de Netanyahu n’a d’autre objectif que d’empêcher les progrès vers les négociations », a-t-il ajouté.

« La demande aux Palestiniens de reconnaître en premier, et avant que les négociations ne commencent, Israël comme un Etat juif est un aveu par Netanyahu qu’il ne peut pas faire la paix », a-t-il ajouté.

Le Hamas a rejeté lui aussi la condition de Netanyahou, la qualifiant d’ « idée dangereuse ». Le porte-parole du Hamas Faouzi Barhoum a estimé que cette condition était une tentative de légitimer « l’entité sioniste extrémiste terroriste ».

Les Palestiniens craignent que cette reconnaissance d’Israël comme l’Etat des juifs signifie le renoncement, pour les réfugiés, au « droit au retour » sur leurs anciennes terres. La diaspora palestinienne compte près de 4.500.000 réfugiés à travers le monde.

Par ailleurs, la population arabe israélienne est évaluée à 1.350.000 personnes, en incluant les habitants de Jérusalem-Est.

Antony Drugeon, le 19 avril 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *