Les relations judéo-chrétiennes à la peine, en amont de la visite du pape en Israël

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 4°) LES GENRES JOURNALISTIQUES > Brèves & dépêches > Les relations judéo-chrétiennes à la peine, en amont de la visite du pape en Israël

La visite du pape Benoît XVI en Israël et dans les Territoires palestiniens du 11 au 15 mai prochain « sera l’occasion pour le pape de souligner le rôle que la religion peut jouer dans la résolution du conflit (israélo-palestinien) », a affirmé jeudi 23 avril Daniel Rossing, directeur du Centre de Jérusalem pour les Relations Judéo-Chrétiennes (JCJCR).

« Il faut impliquer les leaders religieux dans la résolution du conflit », a déclaré Daniel Rossing, ajoutant qu’« autrement, il se créera un vide dans lequel les extrémistes s’engouffreront ».

Toutefois, les relations judéo-chrétiennes souffrent de certaines mésententes, a-t-il averti. Citant un sondage commandé par le JCJCR, bien que 71% des Juifs adultes acceptent l’idée que les Chrétiens d’Israël bénéficient de la liberté religieuse, 75% de ces mêmes Juifs adultes considèrent qu’Israël ne doit pas accorder d’autorisation pour la construction de nouvelles églises.

Par ailleurs, 46% des Juifs adultes refusent de considérer Jérusalem comme une ville centrale du monde chrétien.

Antony Drugeon, le 26 avril 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *