Concours de meilleur ouvrier recherche candidats

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 3°) LES RUBRIQUES > économie > Concours de meilleur ouvrier recherche candidats

Le prestigieux concours – et diplôme – peine à attirer les candidats. La chambre de métiers et de l’artisanat lance un appel.

Joël Godu, président de la Chambre des métiers de la Vienne (à gauche). Photo : Antony Drugeon (CC)
Joël Godu, président de la Chambre des métiers de la Vienne (à gauche) et Ghislain Kleinjwegt, secrétaire général (à droite). Photo : Antony Drugeon (CC)

« On aimerait avoir un peu plus de candidats », avoue clairement Joël Godu, président de la chambre de métiers et de l’artisanat de la Vienne. Le 24e concours national de Meilleur Ouvrier de France peine à réunir suffisamment de candidats dans la Vienne. « Les gens sont la tête dans le guidon », explique M. Godu, pour qui les deux années de préparation intense en rebutent plus d’un.
Pourtant, le concours remplit un rôle incontesté de préservations des savoir-faire. Une image de conservatoire que le concours tente même de dépasser. Au-delà des métiers d’art, des professions plus contemporaines sont en lice : graphiste, consultant en domotique ou même barman.
Car, selon Ghislain Kleinjwegt, secrétaire général de la chambre de métiers de la Vienne, « tous les métiers peuvent être source d’épanouissement ».
Le concours s’adresse aux indépendants comme aux salariés soucieux d’atteindre le niveau d’excellence dans leur domaine d’activité. Pas moins de 250 métiers, déclinés en 400 savoir-faire, sont ainsi en compétition. Un concours national dans lequel la Vienne a sa place : « Nous avons 5.800 entreprises artisanales dans la Vienne, expose M. Kleijwegt, dont 200 dans les métiers d’art, les plus présents dans ce concours. »
Clôture des inscriptions le 31 décembre, pour le concours de… 2011.

Contact : Chambre des métiers
19, rue Salvador-Allende.
Florence Le Roy, 05.49.88.13.01
f.leroy@ cm-86.fr

Antony Drugeon, correspondant la Nouvelle République, le lundi 2 novembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *