Agriculture : le Maroc célèbre (un peu vite) la réussite du plan Maroc vert

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 1°) LES FORMATS > Datajournalisme > Agriculture : le Maroc célèbre (un peu vite) la réussite du plan Maroc vert

Le « plan Maroc vert », lancé en 2008 par le Palais royal (sur financement du Fonds Hassan II pour le développement économique et social), doit s’étaler sur « 10 à 15 ans » pour moderniser et renforcer l’agriculture marocaine. Mais à l’occasion du 7e Salon international de l’agriculture (Siam) qui s’est tenu à Meknès, le ministre marocain de l’Agriculture Aziz Akhanouch a tiré un premier bilan, en forme de satisfecit, du plan de soutien à l’agriculture. Parfois avec raison, parfois avec emballement.

Entre un volet productiviste et un volet social pour la petite agriculture de subsistance, le plan Maroc vert tente le grand écart. Ne serait-ce que sur le premier objectif, les autorités marocaines ont annoncé en 2008 l’ambition de faire de l’agriculture le « principal levier de croissance sur les 10 à 15 prochaines années ». Dans le détail, le plan compte porter la part de l’agriculture de 70 à 100 milliards de dirhams (DH) dans le PIB, créer 1,5 millions d’emplois supplémentaires, accroître la valeur des exportations de DH 8 à 44 Mds en particulier dans les filières où le Maroc est compétitif (agrumes, olivier, les fruits et légumes).

Retrouver l’article complet sur le site de MTM News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *