Au Caire, Barack Obama réitère son rejet de la colonisation

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 4°) LES GENRES JOURNALISTIQUES > Brèves & dépêches > Au Caire, Barack Obama réitère son rejet de la colonisation

Le président américain Barack Obama a prononcé jeudi 4 juin un discours de réconciliation avec le monde musulman au Caire, en réitérant les pressions exercées par son administration sur Israël pour régler le conflit avec les Palestiniens.

Appelant à un « nouveau départ entre les Etats-Unis et les musulmans », Barack Obama a abordé le conflit israélo-palestinien dans son discours, faisant de la création d’un Etat palestinien le seul moyen d’y mettre fin, ajoutant qu’il « poursuivrait personnellement » cet objectif.

Estimant que le lien entre les Etats-Unis et Israël était incassable, le président américain a par ailleurs estimé que la situation des Palestiniens était intolérable.

Barack Obama a jugé que les implantations juives en Cisjordanie portait atteinte aux efforts de paix, et qu’elles devaient cesser.

Le président américain a par ailleurs mis en garde contre la tentation de nier la Shoah parmi le monde arabe, considérant que le retour aux stéréotypes antisémites serait une grave erreur.

Antony Drugeon, le 4 juin 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *