Comment le Maroc vend «l’islam du milieu» à l’international

AntRugeon > Portfolio de journaliste > 4°) LES GENRES JOURNALISTIQUES > Enquête / investigation > Comment le Maroc vend «l’islam du milieu» à l’international
La ministre déléguée aux Affaires étrangères, Mbarka Bouaida. Crédit: Rachid Tniouni

Le Maroc entreprend depuis plusieurs années de se positionner en champion de l’islam dit « modéré », pour asseoir son rôle de médiateur au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Mbarka Bouaida, ministre déléguée aux Affaires étrangères, a conduit la délégation marocaine au sommet de la Maison Blanche sur la lutte contre l’extrémisme violent qui s’est tenu du 18 au 20 février à Washington.

L’occasion de confirmer un positionnement diplomatique de longue date, par lequel Rabat essaie de se mettre aux avant-postes de l’islam dit « du milieu », ou de la tolérance, pour mieux servir d’intermédiaire dans la pacification du Sahel, et ainsi étendre sa sphère d’influence via la carte religieuse.

Lire la suite sur Telquel.ma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *