Israël : la nouvelle bataille des laïcs

L’État doit-il respecter le repos hebdomadaire du shabbat, quitte à y contraindre les villes les plus sécularisées comme Tel-Aviv ? Alors que la société israélienne vit ces deux dernières décennies une poussée du fondamentalisme religieux, ce nouveau débat inquiète les laïcs, jusque-là protégés par la formule de coexistence qui prévaut depuis la création de l’État hébreu en 1948.

Antony

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *