H. Clinton ferme sur la colonisation

Le secrétaire d’Etat américain Hillary Clinton a réitéré mercredi avec une fermeté inédite l’appel américain à cesser la construction de colonies en Cisjordanie.

Le président américain Barack Obama « a été très clair » lors de la visite du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, a rappelé Hillary Clinton, ajoutant « [Barack Obama] veut voir un arrêt des colonies. Pas d’exceptions pour quelques colonies, pour des avant-postes, pour la croissance naturelle des colonies».

La chef de la diplomatie américaine a insisté sur la détermination de Washington sur ce point. « Telle est notre position, c’est ce que nous avons exprimé très clairement non seulement aux Israéliens mais aussi aux Palestiniens et aux autres acteurs. Et nous avons l’intention d’insister », a-t-elle déclaré.

Ces propos sont intervenus la veille de la rencontre à Washington entre Barack Obama et le président palestinien Mahmoud Abbas. Le président palestinien a posé la « fin de toute activité de colonisation » comme préalable à la reprise de négociations de paix.

Les propos de Hillary Clinton réagissent aux déclarations de Benyamin Netanyahou dimanche dernier. Le chef du gouvernement israélien a en effet affirmé « Je n’ai aucune intention de construire de nouvelles implantations, mais il est absurde de nous demander de ne pas répondre aux besoins de croissance naturelle [des colonies] et de cesser toute construction ».

Antony Drugeon, le 28 mai 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *