La Corée du Nord au bord du conflit

La Corée du Nord semble se préparer au lancement d’un missile à longue portée, selon des images de satellites espions américains, a déclaré une source au ministère de la Défense sud-coréen.

Selon ces images, les préparatifs seraient terminés d’ici deux semaines, et permettrait l’envoi d’un missile à 6.700 kilomètres, menaçant ainsi l’Etat américain de l’Alaska.

La Corée du Nord a par ailleurs procédé vendredi à un nouveau tir de missile à courte portée, avertissant qu’elle prendrait des « mesures de légitime défense » en cas de sanctions du Conseil de Sécurité de l’Onu après son essai nucléaire du lundi 25 mai.

Un projet de résolution du Conseil de Sécurité est actuellement en discussion, les partenaires habituels de la Corée du Nord comme la Chine et la Russie semblant cette fois favorables à des sanctions.

Le Japon a d’ores et déjà accueilli un escadron de douze chasseurs américains F-22 à Okinawa.

« Nous ne resterons pas sans réaction tandis que la Corée du Nord se dote des capacités nécessaires pour provoquer des destructions sur n’importe quelle cible de la région ou sur nous-mêmes. Nous n’accepterons pas que la Corée du Nord soit un Etat nucléaire », a prévenu Robert Gates, secrétaire américain à la Défense.

Antony Drugeon, le 31 mai 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *